Consommation de melon dans le diabète sucré de type 2

Les diabétiques peuvent consommer un fruit immature de melonIl est impossible de résister au marché en août et de ne pas acheter une baie ou un melon ensoleillé. Une tranche de melon de guérison parfumée donnera une bonne humeur et nourrira le corps avec les éléments nécessaires. Parmi ceux à qui un melon peut causer du tort, il y a un grand nombre de personnes atteintes de diabète. Qu’il soit possible de manger un melon à un diabète de 2 types, nous allons essayer de comprendre.

Diabète sucré de type 2, ses signes et conséquences

Chez les patients atteints de diabète de type 2, augmentation de l'appétitNotre corps est un système complexe. Les dysfonctionnements dans un organe se reflètent dans les manifestations les plus inattendues. Donc, manger avec excès constant, le gain de poids, la chirurgie possible, le stress et l’environnement pauvres peuvent conduire au fait que l’insuline produite ne soit pas utilisé dans le traitement du sucre et cela conduit à la conclusion du système dans le système d’assimilation des glucides. L’obésité due à la malnutrition est l’un des signes dangereux du développement possible du diabète de type 2. Les personnes qui mangent de la restauration rapide, qui grignotent en même temps et qui grossissent en même temps devraient réfléchir aux conséquences. Une fois acquis, le diabète ne peut plus être guéri.

Une personne reçoit un signal sous la forme des symptômes suivants:

  • miction fréquente et abondante;
  • bouche sèche et soif sévère jour et nuit;
  • démangeaisons dans les lieux intimes;
  • plaies non cicatrisantes de longue durée sur la peau.

La norme de la teneur en sucre dans le sangDans le diabète de type 2, les injections d’insuline ne sont pas effectuées, car les cellules n’y répondent pas. Avec l’hyperglycémie, le sucre est excrété dans l’urine et sa production augmente. Si vous ne suivez pas les conseils d’un médecin, le diabète vous tuera dans 10 à 15 ans. Au dernier stade, l’amputation de la jambe et la cécité se produisent. Par conséquent, seul un régime alimentaire strict et une prise en charge médicamenteuse peuvent atténuer l’état du patient et prolonger sa vie.

Nutrition pour le diabète de type 2

Le symptôme de la maladie est généralement la soif accrueLa maladie est toujours accompagnée d’un excès de poids, quelle qu’en soit la cause. Et la première chose qui facilitera la condition est une diminution du volume du corps. Pour faire le bon régime pour l’apport calorique pour un diabétique, il est nécessaire de prendre en compte que les produits les plus dangereux sont ceux qui, dans le processus de transformation, donnent des glucides – des sucres. Les glucides sont délivrés au système digestif sous une forme connectée, mais sont libérés et pénètrent dans le sang. Certains d’entre eux se brisent pendant longtemps, le sucre dans le sang monte légèrement, d’autres donnent des glucides immédiatement et il est dangereux que le coma arrive. La partie, la fibre et la cellulose, en général, ne s’affaissent pas.

La surveillance du sucre devrait être permanentePar conséquent, pour le standard, le glucose a été prélevé et s’est vu attribuer un indice de 100. C’est-à-dire qu’il pénètre immédiatement dans le sang, augmentant de moitié la teneur en sucre. Selon le tableau GI des produits, l’indice glycémique du melon est de 65, ce qui est un niveau élevé. Cela signifie que lorsque vous utilisez un morceau de melon dans 100 grammes, le sucre dans le sang augmente brièvement, il arrive en 6,2 g, si vous mangez plus, le temps s’allonge en fonction de la dose.

Table de comptage des unités de painEn plus de l’indication géographique, l’unité de grain est l’étalon. Dans ce cas, tous les produits sont assimilés à la quantité de glucides par tranche de pain de 1 cm, prélevée dans un pain standard. Un diabétique pour une journée ne devrait pas consommer plus de 15 XE. Le régime est conçu de telle sorte qu’un régime rationnel ne dépasse pas la quantité de XE donnée. La valeur énergétique du melon est de 39 Kcal pour 100 g. Cette pièce est égale à la valeur nutritionnelle de 1 XE et pour son traitement, vous avez besoin de 2 unités d’insuline.

Est-il possible de manger du melon dans le diabète sucré?

Vous pouvez manger du melon en quantité limitéeLe diabète sucré est de deux types. Avec le diabète insuline, vous devez calculer la quantité d’insuline nécessaire pour traiter le produit et augmenter la quantité d’injections. Ou utilisez un melon, à l’exclusion d’un autre, équivalent dans l’équilibre des glucides, de la nourriture. Dans le cas du diabète de melon d’insuline peut utiliser en quantités limitées, sans oublier qu’il augmente le flux de sucres, mais représente 40% de glucides de clivage de fructose lequel l’insuline est nécessaire.

Pour les diabétiques de type 2, tout est plus complexe. L’insuline dans le corps est présente, mais elle ne remplit pas sa fonction. Par conséquent, un melon pour ces patients est un produit indésirable. Mais comme un petit morceau contribue au développement des hormones du bonheur, alors pour l’humeur de 100-200 g en cas d’inclusion dans le menu, ne pas faire mal. De plus, le melon a un effet laxatif et diurétique. Dans le même temps, le menu pour le contenu calorique sera même plus strict, car le produit est faible en calories. Peut-être même une petite perte de poids. Avec d’autres fruits (mandarines, poires, pommes, fraises) en petite quantité, cela améliore l’humeur, ce qui est important pour le patient.

Les fruits et les baies sont utiles dans toutes les maladiesLa recherche médicale n’est pas encore disponible, mais dans la médecine populaire, la baisse de la glycémie avec l’aide du melon amer, momordica, gagne en popularité. La variété est commune en Asie. En Russie, la momordica est mise en vert. Fruit d’une forme particulière, petit. Ils sont vraiment très amers et l’amertume est recueillie dans la croûte et sous elle. La pulpe elle-même n’est que légèrement amère. pour une réception, il est recommandé de manger un quart des fruits purifiés. Dans les pays où ce melon pousse, il est utilisé à pleine maturité.

Réduire le niveau de sucre aidera MomordicaLes Indiens, qui ont découvert l’utilité du melon amer, pensent que les polypeptides présents chez le fœtus contribuent à la production d’insuline.

Le melon amer est un remède populaire pour améliorer l’état du patient et peut nuire si le taux de sucre est faible. Par conséquent, une consultation avec un médecin endocrinologue avant d’utiliser le médicament est nécessaire.

Melon amer mûrLa question est de savoir si les diabétiques peuvent décider d’un melon individuellement en fonction de l’état du patient. Cependant, il existe des moyens par lesquels un melon n’est pas si dangereux pour les diabétiques. Vous pouvez consommer un fruit non mûr:

  • la quantité de sucre est beaucoup moins grande;
  • le fruit non mûr a une teneur en calories inférieure;
  • Si vous ajoutez une touche d’huile de noix de coco, le sucre pénètre plus lentement dans le sang.

Vous pouvez utiliser une infusion de graines de melon, utilisée comme diurétique, pour nettoyer tous les organes internes. Cette perfusion ne bénéficiera que d’une utilisation régulière. Une cuillère à soupe de graines est brassée dans 200 ml d’eau bouillante, elle est infusée 2 heures et bue dans les 4 jours. La même prescription aidera à soulager le cours des rhumes.

Melon amer et diabète sucré – vidéo

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

− 4 = 6