Puis-je manger du melon dans une pancréatite?

Dans un melon mûr il y a beaucoup de minéraux, vitamines, fibresS’il y a un melon mûr sur la table, seul le parfum provoque l’appétit. Lorsque le fruit est coupé, rien ne peut être éliminé d’une tranche sucrée de jus de miel. Melon – ce n’est pas seulement été préféré traiter tous, mais un entrepôt de minéraux, de vitamines, de fibres, de sucres et d’autres substances qui ont un effet bénéfique sur le corps. Mais dans certains cas, les fruits les plus délicieux et les plus utiles ne peuvent pas donner de la force et de la vigueur, mais nuisent à la santé. Cela se produit si la pulpe de melon, qui pénètre dans le corps, irrite les organes internes, les oblige à travailler intensivement ou en surcharge.

Est-il possible de manger du melon dans la pancréatite? Le pancréas, en assurant la vie humaine, joue un rôle important, à savoir assurer la digestion, réguler les échanges d’énergie.

Des enzymes dépend de la qualité de la digestion des graisses, des protéines et des glucides, mais parce que l’insuline et d’autres hormones pancréatiques dans le niveau de glucose dans le sang du sang d’une personne en bonne santé est toujours à un niveau optimal.

Tranches de melon sucré parfuméLe processus inflammatoire, qui a lieu dans le pancréas, est appelé pancréatite. En outre, la maladie peut être, et aiguë et se cache et lent, en alternance avec des périodes d’exacerbation.

L’évolution de la maladie nécessite différentes approches du menu pour un patient atteint de pancréatite aiguë ou chronique.

Étant donné que l’alimentation a un impact direct sur l’état de santé et sur le processus de traitement, les médecins ont élaboré de nombreuses recommandations visant à inclure les groupes alimentaires les plus courants. Ils ne pouvaient pas dépasser les cultures gastronomiques, notamment le melon, la pastèque et la citrouille.

Melon lors d’une pancréatite en phase aiguë ou lors d’une exacerbation

Exacerbation de la pancréatiteEn dépit de la sécurité apparente, tendre melon chair juteuse, ne dégage pas de goût acide ou épicé, mais au contraire, ayant une masse de propriétés utiles, est interdite dans l’exacerbation de la pancréatite chronique ou d’une maladie aiguë. Pourquoi est-il impossible de manger un melon lors d’une pancréatite dans ces cas? Comment les médecins expliquent-ils leur interdiction?

Selon la méthode de traitement utilisée, l’organe inflammatoire nécessite un mode de fonctionnement très doux. Cela devrait être favorisé par le régime choisi.

Lorsque vous utilisez le melon, riche en fibres alimentaires et en glucides, cela ne peut être réalisé:

  • en raison de l’activation de la fonction endocrine de la glande affectée, augmentation de la sécrétion des organes digestifs;
  • en raison de l’activité accrue de la glande et de la synthèse rapide de l’insuline en réponse à une augmentation du taux de sucre dans le sang;
  • en raison de la libération accrue d’acide chlorhydrique et de l’activation de la production de suc pancréatique.

Salade de melonDe plus, la pancréatite melon, capable de provoquer des ballonnements, des douleurs dans l’art, la formation excessive de gaz, liquide chaise rapide ou consistance mousseuse. La cause de ces symptômes désagréables est la fibre, utile pour une personne en bonne santé et source d’énergie pour le sucre.

Afin de ne pas aggraver l’évolution de la pancréatite, le melon pendant l’exacerbation ne peut pas être utilisé pour la nourriture. Cette exigence s’applique à toutes les utilisations possibles, y compris les fruits frais, séchés ou congelés, le melon ou le jus en conserve.

Melon en phase de rémission de la pancréatite

Dans la phase de rémission avec pancréatite, vous pouvez boire du jus de melonLorsque l’inflammation devient invalide, et les médecins ont des raisons de parler du traitement et à la rémission, les patients atteints de pancréatite souvent à développer le cercle des produits autorisés. Avec d’autres fruits et légumes, les melons sont renvoyés au menu dans ce cas.

Melon dans la pancréatite aide à maintenir le métabolisme normal des glucides dans le corps, mais ne se penche pas immédiatement sur les fruits du miel. Au début, il est préférable d’inclure dans le menu de petites portions de jus de melon frais, de mousse tendre ou de gelée. Dans ce cas, il sera possible de réduire la quantité de fibres contenue dans le dessert, et l’ingestion de melon dans le système digestif ne conduira pas à une interruption du traitement.

Dans un nombre limité de melons ne profiteront queSi la première expérience de « l’amour » avec pancréatite melon n’est pas gâchée par la douleur ou d’autres symptômes inhérents à la maladie de la pâte en petites quantités introduites dans des salades, des desserts avec des aliments autorisés ou manger séparément, en respectant strictement les mesures.

Si le médecin a permis au patient de bâton à un régime №5, utilisé dans la pancréatite, une seule portion de melons ne doit pas dépasser 100 grammes.

Sous réserve de la mise en garde et surveiller leur état de santé, nous pouvons prévenir l’exacerbation de la maladie et en saison profiter du melon d’été et d’autres cadeaux.

Alimentation et nutrition pour la pancréatite – vidéo

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

50 − 43 =